À propos

Je suis autodidacte.

La photographie est présente dans ma vie depuis le début de l’adolescence. Après la découverte du travail de Robert Doisneau, j’ai hérité de mon oncle, en 1997, d’un appareil argentique Ricoh. Dès lors, en couleur comme en noir et blanc, j’ai cherché dans les clichés que je prenais, le contraste, avant tout le contraste.

La couleur tout comme les formes m’ont toujours attirée, en photographie comme au cinéma. Mes études de cinéma m’ont sensibilisée à la composition et à la force des images fixes ou en mouvement, de leur texture comme de leur lumière. C’est ce que je cherche à créer dans ma production photographique, en couleur et en noir et blanc : faire d’une photographie un langage direct et graphique afin de rendre compte d’un point de vue personnel sur le monde qui m’entoure.

Parmi les photographes qui influencent mes aspirations artistiques, je citerais Robert Capa, Joseph Koudelka ou encore Sebastião Solgado, découvert récemment et dont le travail du noir et blanc me bouleverse.

En peinture, je suis particulièrement sensible aux lumières, aux couleurs de William Turner, George de la Tour ou Jan Van Eyck.

En art contemporain, Vassily Kandinsky et Gustave Klimt ont mes préférences.

« L’art ne reproduit pas le visible. Il rend visible. » Paul Klee

Pauline R.

Présentation du travail photographique.